08/04/2014

The East

 

Coup de chapeau à un film sorti en 2013 au coeur de la torpeur estivale.

 

 

The East Brit Marling

 

Ancien agent du FBI, Sarah Moss travaille désormais pour une agence de renseignement privée. Elle reçoit pour mission d’infiltrer The East, un mystérieux groupuscule éco-terroriste qui s’attaque aux multinationales coupables de dissimuler leurs agissements criminels. Déterminée, ultra entraînée, Sarah parvient à s’intégrer au groupe malgré leur méfiance, et doit même participer à leur prochaine action. Mais plus elle vit avec les membres passionnés de The East, en particulier Benji, l’anarchiste, plus elle se sent écartelée entre les deux mondes et s’interroge sur elle-même… (Wikipedia)

 

Un film coécrit et interprété par la remarquable Brit Marling ( Another Earth ) et réalisé par Zal Batmanglij ( Sound of My Voice, avec Brit Marling également ), sur des bases assez autobiographiques. Du cinéma indépendant comme on en rêve.

 

On y retrouve pêle-mêle la thématique sectaire ( avec un Benji charismatique, quasi christique, fascinant autant qu'ambiguë ), le syndrome de Stockholm, la recherche de modes de vie alternatifs et d'une contre-culture, une plongée dans le monde du freeganisme ( dénonciation du gaspillage alimentaire généralisé, qui confine à l'indécence dans nos sociétés, avec la complicité de tous ), l'écologie, la remise en cause d'une vie conformiste pour une existence plus vaste, plus juste, pleine de sens ...

 

Le personnage de Benji, incarné par l'acteur Suédois Alexander Skarsgard, n'est-il pas un clin d'oeil à Tristam Stuart, chef de file du freeganisme philosophique British ?

 

 

Alexander Skarsgard

      Alexander Skarsgard ( Benji )               

 

 

                     Tristam Stuart.GIF

                                                                                        Tristam Stuart

 

 

 

 

 

 

 

18:57 Écrit par Pierre Gaujal | Commentaires (0) |  Facebook |