13/11/2007

De l’athéisme purificateur

 



"Entre deux hommes qui n’ont pas l’expérience de Dieu, celui qui le nie en est peut être le plus près."  ( Simone Weil, 1909-1943 )

N’est-ce pas là aussi la « porte étroite », celle qui rend la brebis égarée si précieuse pour reprendre les paraboles évangéliques.

Car on ne peut croître valablement sans expérimenter la solitude intérieure, chemin aride et silencieux expérimenté par tous les mystiques.

Il y a une mystique athée, seul espace de rencontre, ou de communion, par delà les multiples appartenances religieuses.

 

 

18:13 Écrit par Pierre Gaujal dans Général | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.